Histoire

Établie initialement en 1922 en tant que Comité d'Assurance de l'Alliance Internationale des Coopératives (AIC) avec le but de renforcer la collaboration entre les assureurs mutuels et coopératifs, l'ICMIF s'est développée au fil des ans, changeant considérablement de direction en 1972.

Cette année-là, l'ICMIF a formé un Secrétariat indépendant, s'éloignant simultanément de l'AIC. Une analyse stratégique des opérations a été entreprise par les organisations membres en 1992, date à laquelle la Fédération a été considérablement restructurée pour s'aligner de plus près sur les besoins changeants de ses membres, en se focalisant sur la prestation de services aux entreprises.

Après la nomination de l'actuel Directeur général, Shaun Tarbuck, en 2005, les activités de la Fédération ont à nouveau été réexaminées à la suite d'une nouvelle stratégie en six points destinée à fournir les services de la Fédération aux membres.

Avec seulement cinq assureurs coopératifs lorsqu'elle a été formée, l'ICMIF d'aujourd'hui est méconnaissable par rapport à ses débuts en 1922. En 1993, lorsque l'actuel Secrétariat a été établi, il y avait 75 organisations membres venant de 45 pays.

En 2014, le nombre d'organisations membres dépasse 220, un nombre considérable d'organisations devenant membres ces dernières années. Environ un tiers des adhérents sont basés en Europe, un autre tiers dans les Amériques, et le reste représente l'Asie et l'Océanie, l'Afrique et le Moyen Orient.

Ce nombre d'adhérents individuels représente à son tour plus de 600 organisations distinctes d'assurance (certaines organisations membres de l'ICMIF sont des Fédérations d'assureurs mutualistes et/ou coopératifs) avec des actifs totaux dépassant 1 500 milliards d'USD. Réparties dans plus de 70 pays, ces organisations membres emploient plus de 250 000 personnes et représentaient 5,5% du marché mondial de l'assurance en 2012.

2 200 assureurs mutuels supplémentaires sont des membres indirects de l'ICMIF à travers leurs associations professionnelles mutualistes nationales, ce qui porterait à plus de 11% la couverture du marché mondial de l'assurance par l'ICMIF. Nous pensons que l'ICMIF peut véritablement revendiquer être le porte-parole du secteur de l'assurance mutuelle et coopérative mondiale.

Les sociétés cotées en bourse et les autres organisations similaires peuvent être éligibles à l'adhésion si les actions sont principalement détenues par des organisations populaires telles que les coopératives ou les syndicats. L'adhésion à l'ICMIF se focalise sur la façon dont une organisation fonctionne pour le bénéfice de ses assurés membres et la façon dont elle adopte les valeurs mutuelles et coopératives plutôt que sur sa définition juridique - qui peut souvent être dictée par le fait qu'il n'y ait pas de lois sur l'assurance mutuelle ou coopérative dans certains pays.

Tags: